Les réactions ne se sont pas faites attendre, suite à la publication par l’Insee, le 18 décembre, des comptes prévisionnels de l’agriculture annonçant une hausse de la valeur ajoutée brute comprenant les subventions (1) par actif non salarié de 6,7 % et une progression de 18,3 % du revenu par actif non salarié (2) pour la branche agricole (3).
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
18%

Vous avez parcouru 18% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !