Branle-bas de combat : les députés ont ouvert mardi 22 mai 2018 les discussions sur le projet de loi issu des États-généraux de l’alimentation (EGA). Des précisions sont attendues sur de nombreux points encore flous. Les indicateurs devant servir à la construction des prix seront-ils laissés au choix des plus puissants ? Les marques de distributeur seront-elles concernées par l’encadrement des promotions ...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
8%

Vous avez parcouru 8% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !