« Un système alimentaire qui a atteint ses limites en termes de durabilité. » C’est ainsi qu’un rapport de l’Ademe qualifie le modèle agricole et agroalimentaire français. Ce document intitulé « Analyse des enjeux économiques et sociaux d’une alimentation plus durable » met en cause les coûts cachés dans la différence des prix entre alimentation conventionnelle et durable...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
Si vous êtes abonné, cliquez ici pour vous connecter et poursuivre la lecture
20%

Vous avez parcouru 20% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !