Le projet de directive relatif à la lutte contre les pratiques commerciales déloyales était au cœur des discussions du Conseil européen des ministres de l’Agriculture, qui s’est tenu à Luxembourg. « Nous saluons la proposition de la Commission et sommes prêts à travailler de manière constructive avec le Parlement européen pour que la directive soit adoptée le plus rapidement possible », a affirmé...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
Si vous êtes abonné, cliquez ici pour vous connecter et poursuivre la lecture
21%

Vous avez parcouru 21% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !