« Au-delà des mesures d’urgence et de flexibilité de mise en œuvre de la Pac qui s’imposent, il convient d’accompagner les agriculteurs par des systèmes assurantiels adaptés, une véritable politique de gestion de l’eau, un soutien aux investissements, et des actions de recherche et d’innovation », ont déclaré Christiane Lambert et Teresa Halas, dans un communiqué conjoint.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
28%

Vous avez parcouru 28% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !