Dans un cadre financier contraint où la Pac ne représenterait plus que 28,5 % du budget européen contre 37,6 % sur la période actuelle, la Commission européenne a dévoilé ses propositions législatives pour la future politique agricole de l’Union. Une politique qui restera commune, promet-elle face aux craintes de renationalisation.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
10%

Vous avez parcouru 10% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !