« L’Union européenne doit augmenter ou, au minimum, maintenir le niveau actuel des dépenses de la Pac après 2020 pour assurer des revenus équitables aux agriculteurs, protéger les emplois ruraux, susciter l’innovation et mettre en œuvre l’accord de Paris sur le changement climatique. » Telle est le message véhiculé dans le communiqué publié le 23 janvier 2018 par le Parlement européen...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
17%

Vous avez parcouru 17% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !