Inactif depuis plus d’un an malgré les demandes de la profession, le Comité de rénovation des normes en agriculture (Corena), dont la mission est de travailler à la simplification des normes, reprend du service pour la première fois sous l’ère Macron.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
24%

Vous avez parcouru 24% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !

Inactif depuis plus d’un an malgré les demandes de la profession, le Comité de rénovation des normes en agriculture (Corena), dont la mission est de travailler à la simplification des normes, reprend du service pour la première fois sous l’ère Macron.

Les syndicats agricoles (FNSEA, Jeunes Agriculteurs, Coordination rurale, Confédération paysanne), les chambres d’agriculture et Coop de France s’y sont notamment retrouvés le 13 juillet 2018, sous l’égide du ministère de l’Agriculture, pour discuter des évolutions réglementaires touchant la profession.

Outre les dossiers en cours (zonages environnementaux, études d’impact…), « nous souhaitons aussi lancer les travaux sur l’usage des produits phytosanitaires et sur les plans d’épandage. Nous avons questionné les pouvoirs publics sur les suites qu’ils entendent à donner à l’expérimentation “Nitrates autrement”. Nous allons travailler à la question du stockage de l’eau, dans les suites des travaux de la cellule d’irrigation présidée par le préfet Pierre-Étienne. Nous allons poursuivre les travaux sur la réutilisation des eaux usées. Enfin, nous avons proposé de la création de deux nouveaux groupes de travail : un sur l’énergie à la ferme et un sur les problématiques de mise en œuvre de la Pac », a listé Éric Thirouin, secrétaire général adjoint de la FNSEA, auprès de l’agence Actuagri.

La prochaine réunion du Corena est fixée « avant la Toussaint ».

A.Ca.