Alors que les négociations commerciales se poursuivent, la FDSEA et JA du Finistère assurent vouloir « rétablir la vérité sur la grande distribution ». Dans un communiqué de presse commun diffusé le 22 février 2017, les deux syndicats accusent les distributeurs d’être prêts à tout « pour séduire le consommateur » et de ne plus se contenter des prix bas.

L’image des producteurs utilisée par les enseignes

« La grande distribution s’accapare l’image des producteurs pour faire croire à des relations gagnant-gagnant avec le monde agricole, dénoncent-ils. Mais ne soyez pas dupes : la réalité est tout autre dans les box de négociations commerciales. » Et les deux syndicats de se faire l’écho des « bruits de couloirs insistants » des demandes de baisse des prix des enseignes.

« Avec sa situation de monopole, elle s’arroge tous les droits, et cela n’est pas tolérable, insistent la FDSEA et JA. Les marges excessives qu’elle s’octroie sont indécentes : producteurs et consommateurs en sont les grands perdants. Si elle ne change pas de braquet d’ici la fin des négociations commerciales, elle va écraser le tissu économique local et créer des pompes d’importation ».