L’objectif est « d’observer les liens entre l’apparition de problèmes de santé et les conditions de travail inhérentes à ce secteur, détaillent Santé publique France et la MSA dans leur communiqué de presse diffusé ce 27 novembre 2017. L’analyse des données commencera dès 2018. Les premiers résultats seront disponibles à partir de 2019. »

180 000 adhérents sollicités

Pourquoi cette enquête ? Parce que « dans le milieu agricole, les expositions professionnelles sont diverses, nombreuses et source de risques (accidents, contraintes mécaniques, produits phytosanitaires, travail en extérieur, agents biologiques, stress et charge mentale…) », justifient Santé publique France et la MSA.

180 000 adhérents à la MSA tirés au sort vont recevoir un courrier les « invitant à compléter un questionnaire en ligne sur leur état de santé et sur leur situation professionnelle, accessible sur le site sécurisé Coset.fr. Les résultats permettront de mieux définir les priorités de prévention et de contribuer à la mise en place de programmes dédiés. »

Sont concernés les actifs et anciens actifs MSA, les salariés, les exploitants et les conjoints collaborateurs. Un suivi des participants pendant plusieurs années est prévu afin d’analyser « l’évolution des états de santé et d’évaluer les effets, à long terme, de certaines nuisances ».