Un décret en date du 11 juillet 2018 détermine les nouvelles modalités de mise en œuvre du régime des maladies professionnelles. La date assimilée à la date de l’accident correspond dorénavant à la première constatation médicale de la maladie ou, lorsqu’elle est postérieure, à la date qui précède de deux années la déclaration de maladie professionnelle.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
81%

Vous avez parcouru 81% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !