« Nous avons progressé dans beaucoup de domaines la semaine passée », a-t-elle ajouté, disant toujours espérer que les négociations aboutiront en 2018. Les négociateurs en chef de l’Union européenne et du Mercosur se sont rencontrés à la fin d’avril à Bruxelles pour tenter de débloquer les discussions sur cet accord, qui serait le plus important jamais négocié par l’Union européenne.

Les échanges se sont achevés sur une impasse, butant en particulier sur le secteur automobile, à cause d’un désaccord avec le Brésil. Les deux parties se sont mises d’accord pour rester en contact, mais aucune date n’a été fixée pour une prochaine rencontre. « Nous avons conclu un accord avec le Mexique. Beaucoup pensaient que ce ne serait pas possible », a rappelé Cecila Malmström.

AFP