Les échanges ou locations de parcelles à des producteurs de pommes de terre sont fréquents entre agriculteurs français dans la région Hauts-de-France, pour mieux allonger les rotations. Depuis sept ans, la location s’est étendue à des producteurs belges, bloqués chez eux par une saturation des surfaces en pommes de terre. Les prix pratiqués varient beaucoup, de 800 à 1 500 €/ha selon le potentiel et la taille...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
24%

Vous avez parcouru 24% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !