Au travers de ce partenariat, ces organismes « s’unissent pour rappeler l’importance d’une politique de formation, d’apprentissage et d’alternance de proximité, ancrée sur les réalités de terrain, détaillent le communiqué de presse diffusé ce 6 mars 2018. Les Régions et les MFR seront vigilantes au maintien de cette offre de formation de proximité, notamment en milieu rural. »

Régions de France et les MFR précisent les qu’ils ont choisi de renforcer la coordination de leurs actions en matière :

  • D’observation et de suivi des emplois et des qualifications,
  • De promotion des métiers et de l’orientation,
  • De développement de l’apprentissage et de l’alternance, d’enseignement agricole, de formation continue,
  • De mobilité des jeunes,
  • De coopération décentralisée et de développement des territoires.

Décentralisation en cours

Régions de France et les MFR insistent sur un autre point : « la réforme actuelle de la formation professionnelle et de l’apprentissage doit passer par une véritable transformation et une décentralisation de la politique d’orientation dans notre pays, pour attirer plus jeunes vers l’alternance et ses métiers. Cela passe par une répartition claire des rôles. »

Les Régions s’estiment « à même de garantir sur leur territoire la cohérence des politiques d’apprentissage, d’orientation, de formation, de développement économique et d’emploi au plus près des acteurs du territoire. Elles sont également des acteurs majeurs des politiques agricoles et agroalimentaires, avec notamment la gestion du Feader. »