Une cinquantaine de personnes et des drapeaux jaunes. La Confédération paysanne avait donné rendez-vous à ses militants devant le siège de Vivea, le 23 octobre au matin, au cœur du 17e arrondissement de Paris, afin de « bloquer la réunion du conseil d’administration du fonds de formation ». Au programme de la réunion : le financement des formations à l’installation et notamment la formation «...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
32%

Vous avez parcouru 32% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !