Michel-Edouard Leclerc s’est trouvé un allié précieux dans sa lutte contre les velléités d’augmenter les prix en rayons qui montent des États-généraux de l’alimentation : dans une note publiée ce vendredi 29 septembre 2017, l’UFC-Que Choisir monte à son tour au créneau. Elle s’oppose au projet de rehausser le seuil de revente à perte (seuil en dessous duquel un distributeur...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
Si vous êtes abonné, cliquez ici pour vous connecter et poursuivre la lecture
15%

Vous avez parcouru 15% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !