Une instruction technique publiée au Bulletin officiel du ministère de l’Agriculture ce 9 août 2018 apporte des précisions sur « l’aide à la mobilité » dont peuvent bénéficier les étudiants en master de l’enseignement agricole.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
53%

Vous avez parcouru 53% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !

Une instruction technique publiée au Bulletin officiel du ministère de l’Agriculture ce 9 août 2018 apporte des précisions sur « l’aide à la mobilité » dont peuvent bénéficier les étudiants en master de l’enseignement agricole.

Aide de 1 000 €

Mise en place par un décret du 10 mai 2017, cette bourse de 1 000 € versée par le Crous s’adresse aux étudiants qui entrent en première année de master dans une région académique différente de celle où ils ont obtenu leur licence.

Trois conditions doivent être respectées de façon cumulative pour pouvoir en bénéficier :

  • « Être titulaire d’un diplôme national de licence (les licences professionnelles ne sont pas concernées) ;
  • Être inscrit l’année immédiatement après sa licence, en diplôme national de master dans un établissement d’enseignement supérieur agricole ;
  • Être inscrit en master dans une autre région académique que celle dans laquelle il a obtenu son diplôme de licence. »

Alexis Marcotte