Ce mardi, au Salon international de l’agriculture, s’est tenue la première édition des plaidoiries citoyennes de l’enseignement agricole. Six équipes d’élèves se sont relayées sur le stand du ministère de l’Agriculture pour dix minutes d’éloquence et de rhétorique. Ces jeunes orateurs avaient pour seule contrainte de présenter un projet collectif s’inscrivant dans l’un des dix-sept objectifs de développement durable de l’Onu. Lutte contre le réchauffement climatique et préservation des écosystèmes terrestres étaient notamment au programme de ces joutes orales.

Grand prix du jury pour le lycée agricole de Chalosse (Landes)

C’est le lycée agricole de Chalosse (Landes) qui a tiré son épingle du jeu en remportant le grand prix du jury, grâce à la prestation de Clémence Lailheuge, étudiante en deuxième année de BTSA, et d’Hugo Gabarra, élève en seconde de bac pro agroéquiment. Leur présentation d’un verger associant échange et partage avec les habitants de la commune de Mugron a su séduire les jurés.

Hugo Gabarra, élève en seconde de bac pro agroéquiment, et Clémence Lailheuge, étudiante en deuxième année de BTSA, au lycée agricole de Chalosse à Mugron (Landes), décrochent le grand prix du jury. © A. Marcotte/GFA

Deux autres prix ont été décernés. Récompensant la qualité de l’expression orale et la capacité à maintenir l’intérêt d’un auditoire, le prix de l’interprétation a été attribué à Alexandre Laban, étudiant en deuxième de BTS aménagement paysager au lycée de Pau-Montardon (Pyrénées-Atlantiques), pour son appel « Aux arbres citoyens ! ».

Alexandre Laban, étudiant en deuxième année de BTS aménagement paysager au lycée de Pau-Montardon (Pyrénées-Atlantiques), remporte le prix de l’interprétation. © A. Marcotte/GFA

Quant à Mona Bigot et Élise Vieillerobe, élèves en première année de bac pro SAPAT au lycée Jean-Baptiste Le Taillandier à Fougères (Ille-et-Vilaine), leur prestation « Mangeons sainement sinon le monde nous mangera » a été récompensée du prix de l’originalité.

Mona Bigot et Élise Vieillerobe, élèves en première année de bac pro SAPAT au lycée Jean-Baptiste Le Taillandier à Fougères (Ille-et-Vilaine), reçoivent le prix de l’originalité. © A. Marcotte/GFA

Alexis Marcotte