La France a-t-elle eu les yeux plus gros que le ventre ? C’est ce qu’on pourrait croire à l’étude des statistiques de l’Union européenne sur la part des énergies renouvelables dans la consommation finale brute d’énergie publiées ce 12 février 2019. Loin derrière la Suède et ses 54,5 % d’énergie renouvelable en 2017, la France se trouve dans le ventre mou du classement, en seiziè...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
41%

Vous avez parcouru 41% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !