Les années passent et la problématique reste la même dans le secteur du machinisme agricole : plus de 5 000 postes ne sont pas pourvus, faute de candidats. L’Aprodema, association pilotée par les constructeurs, profite chaque année du Sia pour faire la promotion de ces métiers inconnus du grand public. Cette année, les agroéquipements ont rejoint le pôle Agri’recrute, consacré à l’emploi agricole...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
35%

Vous avez parcouru 35% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !