Un fichu noir sur le front qui symbolise l’agriculture en deuil et l’engagement des femmes dans les exploitations agricoles. Et pour seules armes : leurs propres histoires et leur sincérité. Voilà ce que sont les « Foulards noirs », un groupe de seulement quatre femmes qui a surgi des cendres des manifestations de 2015 dans le Calvados, pour trouver une nouvelle forme de sensibilisation de l’opinion et des pouvoirs publics.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole

Pour y accéder : 3 possibilités !

1%

Vous avez parcouru 1% de l'article

Vous êtes déjà abonné, inscrivez-vous.

Inscrivez-vous ou identifiez-vous en haut du site. Vous aurez besoin de votre numéro d’abonné.

Je m'inscris
Vous n’êtes pas abonné, abonnez-vous.

Profitez de l’intégralité des contenus du site en vous abonnant en formule Intégrale ou 100% Numérique.

Je m'abonne
Vous n’êtes pas abonné, découvrez gratuitement.

Profitez, sans engagement, de tous les services de La France Agricole pendant 1 mois, y compris l’accès complet au site Internet.

Je decouvre