C’est une tête connue du syndicalisme agricole qui a ouvert le bal. Démissionnant de Jeunes Agriculteurs (JA) pour rejoindre la liste « Renaissance » de la République en marche et du Modem. Jérémy Decerle veut redonner à la Pac « des objectifs clairs et faire en sorte que l’Europe refasse de l’agriculture un secteur stratégique ». Il propose de « diminuer les soutiens à...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
10%

Vous avez parcouru 10% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !