L’an dernier, les 431 magasins du leader de la distribution spécialisée en produits biologiques ont réalisé un chiffre d’affaires de 950 millions d’euros. Et pour 2017, Biocoop a l’ambition de franchir le cap du milliard d’euros de vente, tablant sur un chiffre d’affaires de 1,2 milliard pour l’ensemble de son exercice, soit une croissance de 24 %. Le groupement l’a annoncé ce 23 mars 2017.

52 magasins ouverts en 2016

Il profite de l’engouement autour des produits biologiques en France : l’an dernier, le marché de la bio a enregistré une croissance de 20 %, atteignant les 7 milliards d’euros dans l’Hexagone. Biocoop a également tiré profit de son expansion, après avoir ouvert 52 magasins en 2016. Ces ouvertures se poursuivront cette année, avec 60 inaugurations déjà prévues.

« Nous ne sommes pas que des commerçants, ont réaffirmé Claude Gruffat et Gilles Piquet-Pellorce, ses dirigeants face à l’arrivée de la grande distribution sur le créneau du bio. Biocoop reste avant tout un projet politique, et une philosophie, au-delà du simple fait de vendre des produits. On ne trahira pas les idéaux de Biocoop pour faire une croissance de 1 à 2 % en plus. »

« Fédérer la production et la transformation »

Le groupement confirme notamment son ambition de « fédérer la production et la transformation pour développer une bio plus cohérente et conforme à ses valeurs ». Cela s’est illustré en 2016 par la création par Biocoop d’une première filière de lait de chèvre bio en France, dans laquelle Biocoop a investi 150 000 €.

Biocoop rassemble 17 groupements de producteurs, avec notamment 2 200 producteurs partenaires, et 4 filières agricoles. Le distributeur développe également plus de 600 produits « ensemble solidaires du producteur au consommateur », répondant aux attentes de consommateurs plus engagés. Le commerce équitable représente 21,4 % du chiffre d’affaires du groupement, qui « rêverait de passer à 50 % ».

AFP