« À la fin de février, le cumul sur 12 mois du nombre de défaillances s’élève à 57 318, soit une baisse de 7,5 % par rapport à février 2016, détaille la banque centrale ce 15 mai 2017. Selon des données encore provisoires, le cumul des défaillances diminuerait à un rythme moins soutenu à la fin de mars 2017 (–6,6 %). Le recul des défaillances cumulées concerne la majorité des secteurs. »

La majorité des secteurs mais pas celui de l’agriculture, sylviculture et pêche qui voit les défaillances augmenter de 5,9 %. La Banque de France recense 1 449 défaillances sur un an dans ce secteur à la fin de février 2017 contre 1 368 un an plus tôt. À la fin de mars, la marche serait encore plus haute avec 1 476 défaillances soit un bond de 9,2 % sur un an.

En cumul de décembre 2016 à février 2017, la Banque de France estime que le nombre de défaillances d’entreprises dans le secteur de l’agriculture, sylviculture et pêche chuterait de 14,1 % par rapport aux trois mois précédents.