Si le ciel de Vannes s’est paré de gris ce 6 décembre 2018, son palais des congrès s’est vêtu de jaune. Point de gilets, mais des affiches, drapeaux aux couleurs de la Coordination rurale. À un mois des élections des représentants aux chambres agriculture, Bernard Lannes, son président, a fixé son ambition. « En 2013, nous avions raté de peu une dizaine de chambres. L’objectif cette fois-ci est...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
23%

Vous avez parcouru 23% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !