« Prêt à s’adapter mais à condition de rester compétitif » pourrait être le mot d’ordre retenu durant ce congrès de Coop de France. Changement climatique, bien-être animal, réduction des produits phytosanitaires… faisaient partie des défis ciblés. Michel Prugue, président de Coop de France, l’assure : les coopératives ont déjà commencé à...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
37%

Vous avez parcouru 37% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !