Vous êtes abonné

Première visite ?

Inscrivez-vous
Imprimer Envoyer par mail Commenter

Une loi foncière discutée en mai

réservé aux abonnés

Congrès de la Confédération paysanne - Une loi foncière discutée en mai
Devant le congrès de la Confédération paysanne le 17 avril 2019 à Tours, Didier Guillaume a souhaité une loi foncière « forte », avec le « zéro artificialisation des terres », inscrit dans la loi. © A. Richard

Le 17 avril 2019, lors du congrès de la Confédération paysanne à Tours (Indre-et-Loire), le ministre de l’Agriculture a esquissé les grands axes d’une réforme foncière, tant attendue, et ses souhaits pour la nouvelle Pac.

« Nous allons lancer, dès le début du mois prochain, un projet de loi sur la question foncière, en associant tout le monde. » Didier Guillaume sera-t-il le ministre de la réforme foncière, attendue de longue date ? Devant les militants de la Confédération paysanne, il a annoncé son souhait d’inscrire dans la loi, « le zéro artificialisation des terres ».
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
24%

Vous avez parcouru 24% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !
Imprimer Envoyer par mail Commenter
Commenter cet article 0 commentaires
En direct

Dans la même rubrique

Nos dernières vidéos

Sélectionné pour vous

Guide de l'installation des jeunes agriculteurs - 6ème édition

35€

Disponible

AJOUTER AU PANIER

La famine vaincue ?

19€

Disponible

AJOUTER AU PANIER

Manager une entreprise agricole durable

29€

Disponible

AJOUTER AU PANIER