« Dans mon secteur, au sud du Haut-Rhin, des personnes sont touchées par le coronavirus, indique Denis Nass, éleveur à Gommersdorf, et vice-président de la chambre d’agriculture de l’Alsace. Quelques-unes fortement. Combien exactement ? C’est difficile à dire. » Les organisations professionnelles envoient des questionnaires afin de faire un inventaire quotidien de la situation.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
18%

Vous avez parcouru 18% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !