Le mercredi 3 avril, lors de l’examen du projet de loi sur la réforme de la chasse en commission au Sénat, Jean-Claude Luche, rapporteur de ce projet de loi, et Hervé Maurey, président de la commission, ont déploré qu’il « manque 41 millions d’euros pour le fonctionnement du futur Office français de la biodiversité ».
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
32%

Vous avez parcouru 32% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !