« Entre 2011 et 2014, j’ai accompagné pendant plusieurs mois des travailleurs sociaux dans leurs tournées dans des territoires ruraux du Puy-de-Dôme (2). J’ai récolté une centaine de témoignages, dont un tiers d’agriculteurs. Quand on parle des pauvres, on pense d’abord aux banlieues et aux sans-abri, mais moins à la pauvreté à la campagne. Les personnes que j’ai rencontrées é...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
14%

Vous avez parcouru 14% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !