Pour la première fois depuis trois ans, les représentants de l’industrie pétrolière (Ufip) avaient le sourire lors de leur conférence annuelle, qui s’est tenue aujourd’hui 6 mars à Paris. La raison de leur enthousiasme est principalement liée à la bonne tenue du prix du baril de brut, qui frôle désormais les 70 dollars, alors qu’il avait plongé à 30,7 dollars en janvier 2016...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
15%

Vous avez parcouru 15% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !