Ils sont venus, ils ont vu, mais sont repartis comme ils sont arrivés. Après avoir exprimé leur mécontentement à l’égard du projet du gouvernement de baisser leurs financements, les chambres d’agriculture sont toujours dans l’incompréhension. Après sa rencontre avec le cabinet du Premier ministre ce 18 juillet, Claude Cochonneau, président de l’Assemblée permanente des chambres d’agriculture (APCA)...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
error: /eom/SysConfig/MPS/FA.fr/jsp/connexion/article.jsp
18%

Vous avez parcouru 18% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !