Cette instruction technique détaille les conditions d’accès des demandeurs aux aides du premier pilier (DPB, paiement vert, paiement redistributif, aides JA…) et à certaines aides du second pilier (ICHN, aides à l’agriculture biologique, MAEC…).
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
52%

Vous avez parcouru 52% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !

Cette instruction technique détaille les conditions d’accès des demandeurs aux aides du premier pilier (DPB, paiement vert, paiement redistributif, aides JA…) et à certaines aides du second pilier (ICHN, aides à l’agriculture biologique, MAEC…).

Trois conditions

Les nouveautés pour la campagne de 2018 concernent la suppression du critère d’agriculteur actif. Pour être éligible aux aides européennes un agriculteur ne doit plus remplir que trois conditions :

  • Être une personne physique ou morale ;
  • Avoir une exploitation ;
  • Avoir une activité agricole.

Le document donne des précisions concernant l’accès aux aides par les indivisions, les agriculteurs en liquidation judiciaire et ceux en situation irrégulière sur le foncier (qui déclarent des terres pour lesquelles ils n’ont pas d’autorisation d’exploiter).

Il détaille aussi les situations dans lesquelles il est nécessaire de demander un nouveau numéro pacage (voir la page 20 de l’instruction).

Marie Salset