Selon le communiqué du ministère de l’Agriculture, en date du 30 octobre 2019, le taux de transfert actuel de 7,5 % de crédits sur premier vers le second pilier de la Pac est suffisant pour couvrir les besoins jusqu’à la fin de la programmation. C’est pourquoi la décision a été prise, lors du comité État-Régions du 30 octobre, de ne pas augmenter ce taux. Mais dans une lettre ouverte daté...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
24%

Vous avez parcouru 24% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !