L’amendement du député Éric Alauzet, qui retardait de deux ans la disparition de l’aide au maintien de la bio, a fait long feu. Adopté le 9 novembre 2017 par la commission des finances, cet amendement peu clair dans sa rédaction a été retiré par son auteur avant son examen en séance publique. En revanche, l’Assemblée nationale a adopté, en séance publique, une prolongation et une revalorisation...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
40%

Vous avez parcouru 40% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !