Parce qu’il est difficile de trouver un emploi à la sortie de ses études, le gouvernement a créé ce nouveau soutien financier appelé aide à la recherche du premier emploi (Arpe), pour certains jeunes diplômés. Versée pendant quatre mois, l’Arpe est accordée aux apprentis, lycéens et étudiants de l’enseignement secondaire et supérieur ainsi qu’aux boursiers sur critères sociaux ou disposant de peu de ressources, venant d’obtenir un diplôme à finalité professionnelle, et à la recherche d’un emploi.

Inscription en ligne

Les candidats diplômés de l’enseignement supérieur peuvent, depuis le 22 août 2016, faire leur demande auprès du CNOUS via le site www.etudiant.gouv.fr. Pour ceux de l’enseignement secondaire, les inscriptions sont à faire à partir du 24 août 2016 auprès de l’Agence de services et de paiement via le portail-arpe.asp-public.fr.

De 100 à 550 € par mois

Le montant de l’aide, fixé en fonction de la nature du diplôme et de la situation du demandeur, est de :

  • 200 € pour les diplômés du CAP agricole, des baccalauréats technologique et professionnel et les apprentis de l’enseignement secondaire agricole ;
  • 100 à 550 € pour les diplômés de l’enseignement supérieur (BTSA, licence, licence professionnelle, master et diplôme d’ingénieur). Le montant est équivalent à celui de la bourse sur critères sociaux, perçue au cours de la dernière année de préparation du diplôme ;
  • 300 € pour les jeunes diplômés de l’enseignement supérieur par la voie de l’apprentissage et disposant de faibles ressources.
Rosanne Aries