Après avoir fait l’éloge du bio comme l’une des « voies d’avenir » de l’agriculture française et déploré que la France soit déficitaire et importe « pour un milliard d’euros de bio », Emmanuel Macron a été apostrophé par plusieurs jeunes élèves de lycées agricoles sur les retards de versements des aides bio en France, lors de cette ré...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
41%

Vous avez parcouru 41% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !