Dix-neuf par jour : c’est le rythme de nouvelles conversions enregistrées par l’Agence Bio sur le premier semestre de 2017. En légère baisse par rapport au premier semestre de 2016, où il s’établissait à 21 fermes par jour. « Mais il y a eu également moins d’arrêts », selon l’Agence, tout en précisant que ces arrêts correspondent majoritairement à des départs...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
16%

Vous avez parcouru 16% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !