Allice (1) annonce, le 2 avril 2015 dans un communiqué de presse, la modification de la méthode de calcul des index à compter de la prochaine sortie, prévue le 10 avril 2015. Ce calcul « modifie quelque peu les palmarès mais permet une hausse significative du coefficient de détermination (CD) », explique le communiqué d'Allice.

Les index devraient être encore plus fiables, grâce notamment à l'augmentation des populations de référence (l'ensemble des animaux à la fois génotypés et disposant des performances servant à établir les équations génomiques, NDLR) en normande, en montbéliarde, en prim'holstein et en brune. 500 QTL (région du génome ayant un effet sur un caractère, NDLR) étaient utilisés pour la méthode précédente, contre 3.000 dans les nouveaux calculs.

« Les résultats d'indexation des femelles évolueront désormais tout au long de leur carrière, précise le communiqué. Les performances des vaches (lactations, pointages) viendront modifier les index de celles-ci, apportant une information toujours plus proche des qualités réelles de l'animal. »

« Les indexeurs de l'UMT3G (unité mixte de technologie regroupant Allice, l'Inra et l'Institut de l'élevage sur les travaux relatifs à la gestion génétique et génomique des populations bovines), les entreprises de sélection et les organismes de sélection des races laitières bénéficiant de la génomique, adoptent une nouvelle méthodologie de calcul des index basée sur une combinaison de la méthode française et de celle majoritairement en cours dans les autres pays utilisant la sélection génomique (Allemagne, Pays-Bas, Canada, USA...) », explique le communiqué.

_____

(1) Anciennement UNCEIA (Union nationale des coopératives agricoles d'élevage et d'insémination animale).

H.C.