Outre les cartes des dégâts de gel sur le territoire national publiées dans La France Agricole du 16 mars 2012 (numéro 3427, page 16), Arvalis a zoomé sur les parcelles détruites de blés tendres et d'orges d'hiver dans le Nord-Est.

En effet, la Lorraine, la Champagne-Ardenne, la Bourgogne et l'Alsace connaissent d'importants dégâts, pouvant atteindre entre 70 et 80 % de parcelles de blé détruites, localement, au nord de la Haute-Marne, dans la Meuse, et au centre de la Moselle (voir les cartes ci-après).

Selon Arvalis, en Alsace et au nord de la Côte-d'Or, les dégâts sont moindres, mais néanmoins très significatifs avec 20 à 40 % des parcelles à ressemer.

Les orges d'hiver ont évolué négativement ces dernières semaines, et les dégâts pourraient être au moins équivalents à ceux du blé en Lorraine et en Haute-Marne. Les orges sont en outre les premières concernées en termes de dégâts au nord de la Côte-d'Or, avec de l'ordre de 70 % des parcelles détruites.