Olivier de Schutter, rapporteur spécial des Nations unies sur le droit à l'alimentation, a rencontré Bruno Le Maire le 27 avril pour discuter des principales orientations des travaux de la présidence française du G20 sur la volatilité des marchés agricoles et la prévention des crises alimentaires.

Selon un communiqué du ministère de l'Agriculture, Olivier de Schutter a salué « la prise en compte par la présidence française du G20 des questions de la régulation des marchés agricoles internationaux, de la sécurité alimentaire et du droit à l'alimentation ».

Bruno Le Maire et Olivier de Schutter rappellent « qu'au-delà des réponses d'urgence à apporter à la volatilité des prix agricoles aux conséquences dramatiques au Nord comme au Sud de la planète, le G20 est une opportunité politique majeure pour parvenir à une agriculture plus productive et plus durable, en particulier dans les pays les plus vulnérables. »

Par ailleurs, le ministre de l'Agriculture s'est entretenu à Paris le 27 avril avec le Docteur Suswono, ministre de l'Agriculture d'Indonésie, du renforcement des relations bilatérales dans le secteur agricole et des priorités en matière agricole de la présidence française du G20, indique le ministère de l'Agriculture français dans un communiqué.

« Le Docteur Suswono a confirmé le soutien du Gouvernement indonésien aux travaux du G20 pour définir des réponses coordonnées au niveau international face à la volatilité excessive des prix sur les marchés de matières premières agricoles, afin de renforcer la sécurité alimentaire mondiale », explique le communiqué.

Bruno Le Maire réunira les ministres de l'agriculture du G20 et les grandes organisations internationales à Paris les 22 et 23 juin prochains afin de préparer un plan d'action pour l'agriculture mondiale.