La production française de pommes est prévue à 1,67 million tonnes, en baisse de 3 % par rapport à 2009 (-4 % par rapport à la moyenne quinquennale), selon le service de la statistique et de la prospective (SSP) du ministère de l'Agriculture.

La production de poires de table est, quant à elle, attendue à 174.500 tonnes. Elle serait ainsi en recul de 7 % par rapport à 2009 et de 11 % par rapport à la moyenne sur cinq ans.

La campagne de commercialisation des pommes débute dans le Sud-Est pour les variétés précoces dans des volumes modérés et avec environ une semaine de retard. « L'indice des prix à la production est largement au-dessus de la moyenne quinquennale (+27 %) », observe le SSP.

Les prévisions de Prognosfruit annoncent une récolte européenne pour 2010 inférieure de 11 % par rapport à l'an dernier et de 7 % par rapport à la moyenne quinquennale, figurant parmi les récoltes les plus petites de ces dix dernières années.

Concernant la commercialisation des poires, les premiers volumes significatifs, pour les variétés d'été, ont été mis sur le marché à la fin de juillet.

« En ce début de campagne, le marché est dégagé, la concurrence espagnole avec la Limonera est faible : en juillet, l'indice des prix à la production agricole est supérieur de 14 % à la moyenne 2005-2009. Celui d'août dépasse de 21 % la moyenne quinquennale », signale le SSP.

Prognosfruit prévoit en 2010 la plus petite récolte européenne des dix dernières années, soit une baisse de 18 % par rapport à 2009 et 15 % par rapport à la moyenne quinquennale.

Lire également :