Michel Barnier, ministre de l'Agriculture, a salué jeudi la proposition de Bruxelles de distribuer gratuitement des fruits dans les écoles pour lutter contre l'obésité, promettant une adoption du texte d'ici à la fin de 2008.

«La Présidence française va se saisir de ce dossier avec volontarisme, en vue d'une adoption du texte avant la fin de l'année», a indiqué M. Barnier dans un communiqué.

La commissaire à l'Agriculture Mariann Fischer Boel a mis mardi sur la table un budget de 90 millions d'euros par an pour financer la distribution gratuite de fruits dans les écoles. Des financements complémentaires pourraient être apportés par les différents Etats de l'UE sur une base volontaire.

«Cette initiative de généralisation de distribution de fruits dans les écoles à l'échelle communautaire constitue une de ses priorités pendant la présidence de l'Union européenne» entre juillet et décembre, a insisté le ministre de l'Agriculture.

Il avait lancé en mai un programme de distribution gratuite de fruits dans une école primaire de Bordeaux, qui devrait être mis en place à la rentrée dans 1.000 établissements de quartiers défavorisés en France. Ces écoles distribueront gratuitement une fois par semaine un goûter constitué de fruits à la récréation.

Consultez également ces articles :