Il y a quelques semaines une organisation a été créée pour proposer aux consommateurs des fruits et légumes « moches ». Cette structure utilise l'image des Gueules cassées, « malheureux combattants de la Grande Guerre (14-18) », rappelle la FNPF (Fédération nationale des producteurs de fruits) mardi dans un communiqué.

L'organisation syndicale dénonce l'initiative. « Elle n'aura comme effets que l'insatisfaction finale du consommateur et la déstructuration d'une filière pourtant fragile ! », indique la FNPF.

« Comment peut-on utiliser cette dénomination pour parler de nos fruits et légumes ? Ces combattants n'apprécieraient sans doute pas ! détaille la FNPF. Depuis plus de 50 ans, des normes qualitatives ont permis de structurer la production des fruits et légumes, réduire considérablement les pertes dans la filière et apporter des garanties aux consommateurs grâce à une amélioration des savoir-faire. Les produits qui ne trouvent pas de débouchés aujourd'hui sont des produits non qualitatifs. »

« Quant à l'action caritative, les producteurs sont loin d'être les derniers à la pratiquer. Ayant conscience du besoin de certains de leurs concitoyens, ils donnent aux associations d'aide aux plus démunis des produits consommables », poursuit la FNPF.