Le ministère de l'Agriculture a annoncé, vendredi dans un communiqué, la décision de la commission nationale technique, qui «a émis un avis favorable à la reconnaissance de l'AOP nationale ''tomates et concombres de France''».

Michel Barnier «signera prochainement» l'arrêté de reconnaissance de cette AOP (association d'organisations de producteurs).

Elle a pour but «de fédérer les acteurs de la filière des serristes française pour ces produits» souligne le ministère. L'AOP de pommes et poires et celle de pêches et nectarines seront certainement les prochaines sur la liste.

Le ministère rappelle que ces AOP nationales sont destinées à être les «interlocuteurs privilégiés des pouvoirs publics, elles bénéficieront de la primauté de l'extension des règles et d'une bonification des taux d'aides nationales».

Leur reconnaissances est «une première étape dans la mise en place de la nouvelle architecture rénovée de la gouvernance des filières des fruits et légumes, qui [...] place les AOP nationales au coeur de la mise en oeuvre des politiques de renforcement de l'efficacité de l'organisation économique du secteur».

A. Du.