Les ministères de l'Agriculture français et espagnol «seront particulièrement vigilants quant aux conditions d'importation des produits de pays tiers», a affirmé le ministère français, lundi dans un communiqué, à l'issue de la réunion vendredi du quatorzième comité mixte franco-espagnol des fruits et légumes.

Ce comité rassemble les représentants des administrations et des professionnels des fruits et légumes des deux pays.

Ils ont également «convenu de transmettre prochainement à la Commission européenne une proposition commune de modification du règlement d'application de l'OCM dans le cadre du comité de gestion: «compte tenu des difficultés mises à jour par l'enquête de l'Office européen de lutte antifraude (OLAF), il convient aujourd'hui de reprendre les discussions afin d'aboutir à une modification de la réglementation qui conforte une amélioration significative du système des prix d'entrée.»

Une part importante de la réunion du comité mixte a par ailleurs été consacrée à la collaboration sur les sujets phytosanitaires. «Les deux ministères ont souligné l'évolution positive de la situation en matière d'harmonisation de substances actives autorisées dans les Etats membres en particulier grâce à l'interdiction des procédures dérogatoires et se sont félicités des avancées importantes survenues au cours des derniers mois sur la problématique des limites maximales de résidus».

«Ils ont en outre dégagé plusieurs axes de collaboration, aux fins notamment de faciliter les échanges de produits phytopharmaceutiques entre les deux Etats membres», ajoute le communiqué.