Afin d'accélérer les travaux de réfection des voies de défense des forêts contre l'incendie, un décret du ministère de l'Agriculture du 5 décembre 2014, publié dimanche au Journal officiel, permet l'allocation par l'Etat de subventions dont le montant peut avoir pour effet de porter le montant des aides publiques directes à plus de 80 % du montant prévisionnel de ces opérations aux associations syndicales autorisées de défense des forêts contre l'incendie intervenant dans les communes dont le taux de dégâts forestiers subis du fait de la tempête du 24 janvier 2009 est supérieur à 45 %.

Ce texte, entré en vigueur ce lundi 8 décembre, sera applicable pendant une durée de cinq ans.