Vous êtes abonné

Première visite ?

Inscrivez-vous
Imprimer Envoyer par mail Commenter

« Il y en aura, mais en moindre quantité »

réservé aux abonnés

Foie gras
 - « Il y en aura, mais en moindre quantité »
Michel Fuchet (président du Cifog), Marie-Pierre Pé (directrice), et Marcel Saint-Cricq (vice-président), lors de la conférence de presse le 25 octobre, au ministère de l’Europe et des Affaires étrangères à Paris. © V. Guyot/GFA

Le Comité interprofessionnel des palmipèdes à foie gras (Cifog) a lancé ce mercredi 25 octobre à Paris la nouvelle saison du foie gras. Marquée par les crises sanitaires à répétition, la filière se mobilise pour les fêtes de fin d’année.

« Nous sortons de deux ans de crises majeures », déclare Michel Fruchet, qui a succédé Christophe Barrailh à la présidence du Cifog le 25 septembre dernier. Après le virus H5N1 en 2015-2016, la filière a dû affronter le virus H5N8 en 2016-2017, « un virus totalement différent, d’une fulgurance jamais vue, qui a enseveli des bassins entiers de production », déplore Marie-Pierre...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
20%

Vous avez parcouru 20% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !
Imprimer Envoyer par mail Commenter
Commenter cet article 0 commentaires
En direct

Dans la même rubrique

Nos dernières vidéos

Sélectionné pour vous

Le vêlage : Complications du vêlage, maladies des nouveaux-nés et colostrum

29€

En réassort

AJOUTER AU PANIER

Déguster et améliorer son vin 

39€

Disponible

AJOUTER AU PANIER

Sélection bovine des taureaux et des hommes

45€

Disponible

AJOUTER AU PANIER