Dans un courrier adressé au chef de l’État daté du 15 janvier et diffusé à la presse le 23 janvier, le syndicat majoritaire répète encore une fois ses revendications, misant sur l’élan donné par le Grand débat national, pour rappeler le drame des très faibles pensions.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
63%

Vous avez parcouru 63% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !