« Je viens d’annoncer au conseil d’administration de la FNSEA que je ne souhaitais pas aller au bout de mon mandat de secrétaire général », a indiqué M. Barrau, ajoutant qu’il avait déjà fait part de sa décision au président du principal syndicat agricole français, Xavier Beulin.

M. Barrau a précisé que cette démission n’avait rien à voir avec l’actualité dans le domaine agricole, sur fond de crise et de tensions avec les industriels. « Bien au contraire ! » Le mouvement pour faire remonter les prix du géant laitier Lactalis « s’est plutôt bien passé syndicalement », a-t-il assuré.

M. Barrau, qui, à 61 ans, a passé 11 ans comme secrétaire général de la FNSEA, explique qu’il a par ailleurs d’autres responsabilités régionales, entre autres à la Safer d’Occitanie, et dirige une exploitation laitière avec sa fille dans l’Aveyron.

La FNSEA a précisé que le prochain secrétaire général ne serait élu qu’en mars 2017, lors de son congrès annuel où son conseil d’administration doit être renouvelé. En attendant, ses tâches seront réparties entre les secrétaires adjoints et les autres administrateurs.

AFP